Communiquer avec les cellules souches

Image au microscope de cellules souches adultes issues du cordon ombilical. Image: Zellwerk GmbH Oberkrämer, Allemagne

Les cellules souches ont la capacité de se muer en tous les types de cellules. Elles constituent donc les usines du corps humain. Elles produisent notre sang en se divisant et en se transformant dans un deuxième temps en globules rouges et blancs. Les cellules souches recèlent un grand potentiel en ce qui concerne le traitement de patients atteints de maladies telles que le diabète de type 1, nécessitant une administration quotidienne d’insuline, ou la leucémie. La thérapie de ces patients s’effectue moyennant les cellules souches d’un donneur.

Ces cellules se trouvent par exemple dans le cordon ombilical de nouveau-nés. Aujourd’hui, le sang ombilical est de plus en plus souvent conservé dans des biobanques, auxquelles ont accès les personnes nécessitant les cellules souches d’un donneur. 

La biologiste Weijia Wang de l’ETH de Zurich étudie la manière dont communiquent les cellules souches et cherche à déterminer comment elles se transforment précisément en les cellules dont a besoin le corps. Lorsque nous aurons compris ce langage, nous serons en état de communiquer avec les cellules souches et de leur donner les instructions qu’elles nécessitent pour produire les cellules indispensables à la guérison des patients.

Contact: Weijia Wang, weijia.wang(at)bsse.ethz.ch, +41 61 387 33 98

Contact

Christa Smith
Communication
Clausiusstr. 45, CLP D 2
CH-8092 Zurich
phone +41 44 632 42 77
fax +41 44 632 15 64 
christa.smith(at)systemsx.ch